Ressources

Un film de / a film by : Hubert Caron-Guay (Canada ), Serge-Olivier Rondeau (Canada ),


L’industrie de la viande est en plein boom au Québec, où d’immenses usines aux méthodes standardisées transforment en viande le bétail de vastes troupeaux. Afin de continuer à produire à des prix compétitifs, elles recrutent des demandeurs d’asile, notamment latino-américains, à qui une agence communautaire pour l’emploi fait miroiter le début d’une nouvelle vie dans un nouveau pays grâce à la perspective d’un travail dans les abattoirs. Dans un élevage industriel, vaches, cochons et agriculteurs doivent tous se plier au modèle productiviste et au rythme qu’il impose. A l’extérieur, seuls les plants du maïs qui nourrira les animaux percent le sol aridifié.

Le film s’intéresse aux conditions d’existence des hommes, des animaux et des plantes, que lie entre eux la chaîne de production et de transformation de la viande. En suivant les différents acteurs prisonniers de cette chaîne, il observe que tous sont sujets à une même précarité au-delà des frontières des espèces.

The meat industry is booming in Quebec, Canada, where huge factories use standardized production methods to convert vast herds of livestock into meat. They hire asylum seekers, mainly from Latin America, so they can continue to produce at competitive rates. In a community-based employment organization, asylum seekers get jobs in slaughterhouses that will allow them to restart a life they had to abandon abruptly. On a cattle farm, cows, pigs and farmers are subjected to the rhythm of an industrial agricultural model. Outside, only the corn plants that feed the animals pierce the arid desert soil. Ressources is interested in the conditions of existence of humans, animals and plants linked together by the chain of production and transformation of meat. By following different actors captured by this chain, the film observes a state of precariousness shared beyond the borders of the species.

Hubert Caron-Guay est un artiste visuel, réalisateur, scénariste et producteur. Ses projets sont nourris du rapport de proximité développé avec les protagonistes de ses films. Ses réalisations s’intéressent à la condition humaine et aux rapports de pouvoir exercés sur les groupes vulnérables et invisibles. Sa pratique artistique s’inscrit à l’intersection du cinéma et de l’art visuel.

 

Serge-Olivier Rondeau a une formation en cinéma et en sociologie et est actuellement doctorant à l’école d’études sociologiques et anthropologiques de l’université d’Ottawa. Sa pratique de recherche-création croise les arts médiatiques et l’ethnographie expérimentale pour suivre des entités humaines et autres qu’humaines (animaux, machines, paysages, plantes, etc.) dans différents types d’assemblages. Ses films, photographies et installations explorent les multiples dimensions des mondes et des modes d’existence qui émergent de ces hybrides. Son travail a été montré en Angleterre, en France, en Italie et au Canada.

Fiche technique

Un film de / a film by : Hubert Caron-Guay (Canada ), Serge-Olivier Rondeau (Canada ),

Image et son : Serge-Olivier Rondeau

Montage : Anouk Deschênes

Conception sonore : Samuel Gagnon-Thibodeau

Production : Les Films de l’Autre, Montréal, (Canada), hubercg@gmail.com, sorondeau@gmail.com

Distribution : Les Films du 3 Mars, Montréal, (Canada), distribution@f3m.ca