Sélection officielle : compétition internationale

jeudi 5 mai 2022

vendredi 6 mai 2022

samedi 7 mai 2022

dimanche 8 mai 2022

lundi 9 mai 2022

mercredi 11 mai 2022

  • Broken | Brisées
  • The Orphanage

Grand prix Nanook – Jean Rouch

Prix Bartok

Prix du patrimoine culturel immatériel

  • Vaychiletik

Prix Mario Ruspoli

Prix monde en regards

Prix du premier film | First Film Prize

Mention spéciale du Jury

  • By the Throat

Fleury Doc.

Sélection Images en Bibliothèques

Jury compétition internationale

  • Camila Freitas (Brésil)

    Réalisatrice et directrice de la photo brésilienne vivant à Paris, elle a étudié le cinéma à l’Université Fédérale de l’État de Rio (UFF) et à l’École Louis-Lumière à Paris. Son premier long métrage Chão (Sans Terre, 2019) a fait sa première à la 69e Berlinale. Il a été primé dans plusieurs festivals de cinéma et remporté le Prix anthropologie développement durable au 39e Festival Jean Rouch. Camila est actuellement en résidence à la Cité internationale des arts par le biais du programme de l’Institut français.

  • Thao Phuong Tran (Vietnam)

    A étudié la réalisation documentaire à l’université de Poitiers, puis dans le cadre de l’atelier Varan Vietnam où elle a réalisé Rêves d’ouvrières, sélectionné dans de nombreux festivals. Depuis dix ans elle coréalise, avec Swann Dubus, des documentaires abordant des thématiques majeures de la société vietnamienne sous un angle intime, ainsi Avec ou sans moi et Finding Phong (Grand Prix Nanook, Festival Jean Rouch 2016). Cinéaste indépendante, elle encadre les ateliers de Varan Vietnam et les production des cinéastes issus de ces ateliers. Elle a été sélectionnée par le Sundance Institute Documentary Film Program pour le film de Diem Ha Le, Children of the Mist.

  • Boris Svartzman (France, Argentine)

    Réalisateur et photographe franco-argentin, il documente depuis le début des années 2000 les conséquences sociales de l’urbanisation en Chine. Pendant près de dix ans, il a suivi la lutte de villageois contre l’expropriation de leurs terres, signant son premier film documentaire, Guanzhou, une nouvelle ère, illustrant le sort des millions de paysans expropriés tous les ans en Chine et relogés en ville. Ses photographies ont été sélectionnées dans de nombreux festivals, notamment à Visa pour l’image.   

Jury du Prix Gaïa

  • Julien Blanc (France)

    Anthropologue de l’environnement et sociologue rural, il travaille en France et au Brésil sur des questions liées à la conservation de la biodiversité et aux transitions agri-environnementales. Il s’intéresse notamment dans ce cadre à la construction des savoirs dits environnementaux et, plus fondamentalement, aux processus de connaissance et de reconnaissance des altérités non-humaines.

  • Matthieu Duperrex (France)

    Philosophe, maître de conférence à l’École nationale supérieure d’architecture de Marseille, membre du comité de rédaction de Techniques & Culture. Ses travaux procèdent d’enquêtes de terrain sur des milieux anthropisés et croisent littérature, sciences humaines et arts visuels. Ses conférences-performances sont programmées dans de multiples institutions culturelles en France et à l’étranger. Il a assuré plusieurs commissariats d’idées pour des centres d’art, des directions artistiques d’expositions ou de festivals, des programmations et cartes blanches cinématographiques.
    Photo © Camille de Chenay pour Le Monde.

  • Mina Saidi-Sharouz (Iran, France)

    Architecte et cinéaste, elle est enseignante en cinéma et anthropologie visuelle à l’ENSA Paris la Villette. Elle est aussi membre du Laboratoire anthropologie et architecture (UMR LAVUE-CNRS) et du Comité du film ethnographique, et a réalisé plusieurs films documentaires en Iran, son pays natal. Co-fondatrice de l’association Relief, engagée dans l’éducation à l’image, elle fait partie des collectifs de cinéastes et de chercheurs PUI (Penser l’urbain par l’image) et CIREC (Centre de recherche-création sur les mondes sociaux).

     

Jury Inalco

  • Axel Ducourneau (France)

    Anthropologue, ingénieur de recherche, actuellement DGSA de l’Inalco. Il a travaillé sur l’histoire des migrations humaines dans l’océan Indien occidental et sur les systèmes socio-écologiques dans la région du Sahel. Attaché à la diffusion du savoir scientifique et à l’exploration des formes de connaissances liées à l’image et aux nouvelles technologies, il a participé à plusieurs expositions photographiques sur le thème de l’environnement. Il a écrit et coréalisé, en 2010, un documentaire sur la grande muraille verte.

  • Frédérique Vivet (France, Indonésie)

    Étudiante à l’Inalco en licence d’indonésien-malaisien, elle est également artiste-cinéaste. Elle réalise des docufictions en collaboration avec ses acteur•ices qui jouent leur propre rôle dans des situations réelles, provoquées, reconstituées ou mises en scène afin de mettre en lumière leur mémoire et leur relation au monde. La parole se situe au cœur de son travail, elle interroge nos manières de recevoir les récits, et par là, le visible et l’invisible.

  • Il-Il Yatziv-Malibert (France, Israël)

    Professeur au département d’études hébraïques et juives de l’Inalco, ses recherches portent sur l’hébreu contemporain parlé.  Elle est passionnée par les cinémas du monde et en particulier par le cinéma israélien contemporain et les différentes facettes de l’hébreu et de la société israélienne véhiculées par ce mode d’expression.

Huit prix sont décernés aux films sélectionnés en compétition internationale et en section Cap sur le vivant, par les quatre jurys suivants : Jury international, Jury du Prix Gaïa, Jury Inalco, Jury de détenus de Fleury-Mérogis.


Eight prizes are awarded to the films selected in the international competition and in the Cap sur le vivant section, by the following four juries: the International Jury, the Gaïa Prize Jury, the Inalco Jury and the Fleury-Mérogis inmates Jury.

La soirée de remise des prix se tiendra jeudi 12 mai 2022, de 19h30 à 21h45, au musée du quai Branly – Jacques Chirac (Auditorium Claude Lévi-Strauss).
The Awards Ceremony will be held on Thursday 12 May 2022, 7:30-9:45 p.m. at the musée du quai Branly – Jacques Chirac (Auditorium Claude Lévi-Strauss).


  • Grand Prix NANOOK – JEAN ROUCH | NANOOK-JEAN ROUCH Grand Prize (doté par/supported by: Centre national de la recherche scientifique, CNRS, 2 000 €)


  • Prix GAÏA | GAÏA Prize (doté par/supported by: IRD, Institut de recherche pour le développement, 1 500 €).

Le Prix Gaïa récompense un film de la compétition internationale ou de la section Cap sur le vivant, qui explore les relations humains-environnements, notamment les relations au monde vivant et à l’ensemble des êtres qui les peuplent


  • Prix BARTÓK | BARTÓK Prize (doté par/supported by : Société française d’ethnomusicologie, 1 000 €)

Le Prix Bartók récompense en priorité un film portant sur une pratique musicale, un parcours de musicien.ne.s, ou une activité ayant trait à la musique (rituel, patrimoine musical, mémoire et histoire musicale, création et composition, pédagogie et processus de transmission, lutherie et instrumentation, politique musicale, institutions en lien avec le musical, philosophie ou esthétique musicale, recherche, etc.). Les pratiques et processus musicaux en question peuvent porter sur tout type de répertoire ou de production musicale. Ce prix peut également récompenser un film dont le traitement sonore et musical est particulièrement remarquable, dans la mesure où il témoigne d’un travail esthétique musical prééminent dans la réalisation et la narration filmique : le musical n’est alors pas un simple accompagnement ni un arrière-plan sonore, mais un procédé de réalisation qui porte et guide le film au-delà d’une bande-son.


  • Prix du PATRIMOINE VIVANT | LIVING HERITAGE Prize (doté par/supported by: Département de recherche, valorisation, PCI, Direction générale des patrimoines et de l’architecture, ministère de la Culture, 1 000 €).

    Le Prix du patrimoine vivant récompense un film de la compétition internationale qui documentent les pratiques culturelles que les communautés reconnaissent, transmettent et transforment car ils font sens dans la continuité et la créativité.


  • Prix MARIO RUSPOLI | MARIO RUSPOLI Prize (doté par/supported by: Département de recherche, valorisation, PCI, Direction générale des patrimoines et de l’architecture, ministère de la Culture, 1 000 €)


  • Prix du PREMIER FILM | FIRST FILM Prize (doté par/supported by: Département de recherche, valorisation, PCI, Direction générale des patrimoines et de l’architecture, ministère de la Culture, 1 000 €)


  • Prix MONDES EN REGARDS | MONDES EN REGARDS Prize  | (doté par/supported by: INALCO, Institut national des langues et civilisations orientales / National Institute of Oriental Languages and Civilizations, 1000 €)

    Le Prix Mondes en Regards récompense un film de la Compétition internationale dont la langue et/ou l’aire géographique sont enseignées à l’Inalco


  • Prix FLEURY DOC. | FLEURY DOC. Prize  | (SPIP Essonne, Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, Ethnoart)


  • IMAGES EN BIBLIOTHEQUES 

Composée de bibliothécaires, la Commission nationale d’Images en Bibliothèques sélectionne et valorise des documentaires récents pour une diffusion dans les bibliothèques. Partenaire du Festival international Jean Rouch, la commission retient un ou plusieurs films de la compétition. Ces films seront disponibles dans l’un des trois catalogues partenaires : Catalogue national de la BPI, Images de la Culture du CNC, ADAV. Le ou les films retenus seront annoncés lors de la soirée de remise des prix.

Composed of librarians, the Images en Bibliothèques National Commission selects and promotes recent documentary films for distribution in public libraries. Partner of Jean Rouch International Film Festival, the Commission selects one or more films from the competition, to be distributed through one of following catalogues: Catalogue National de la BPI, Images de la Culture du CNC,  ADAV. The selected film(s) will be announced at the Award Ceremony.