La collection cinéma du musée du quai Branly : le regard autochtone

À l’occasion de la 40e édition du Festival International Jean Rouch, les Rencontres du Film Ethnographique du musée du quai Branly – Jacques Chirac programme une acquisition récente de la médiathèque : Huahua de Citlalli Andrango Cadena et Joshi Espinosa Anguaya

Depuis l’ouverture du musée, la médiathèque a pour objectif de constituer un fonds audiovisuel dans les domaines de l’anthropologie internationale, des civilisations et expressions artistiques des continents américains, asiatiques, africains et océaniens.

Depuis 2012, la médiathèque s’associe au festival Jean Rouch pour programmer des films de sa collection et des rencontres avec des réalisateurs emblématiques de ses domaines de compétences.
Cette année, à l’occasion de l’édition anniversaire du festival Jean Rouch, les RFE mettent en lumière un des axes d’acquisition destiné à devenir un point fort de la collection audiovisuelle : les expressions cinématographiques autochtones.

L’histoire des représentations des peuples autochtones a été profondément marquée par les premières images animées tournées par les colons et les explorateurs, puis par l’anthropologie visuelle. Il s’agissait surtout d’un regard extérieur aux communautés qui imposait une vision fréquemment stéréotypée ou naïve de leurs cultures. Aujourd’hui, l’action politique et culturelle des autochtones essaie de transformer la manière de faire des films au sein des leurs communautés. Auparavant qualifiées de « communautés sources », elles expriment aujourd’hui sur les écrans leurs points de vues, dans un contexte d’affirmation de leur souveraineté.

Initiés par Claire Schneider, la collection audiovisuelle de la médiathèque et sa programmation dans le cadre du festival continuent à vivre et à se développer.

  • Huahua