Bariz (Paris) Le temps des campements

Un film de / a film by : Nicolas Jaoul (France)


En juin et juillet 2015, des centaines d’exilés originaires d’Afrique de l’Est, entourés et soutenus par des centaines de voisins et de militants, sont pourchassés par la police dans le quartier de La Chapelle au nord de Paris. Leur « crime » ? créer des campements autogérés et politisés afin de se rendre visibles et de défendre leurs droits. Six mois plus tard, deux jeunes Soudanais, désormais hébergés, racontent leur arrivée à Paris alors que cette lutte battait son plein.

In June and July 2015, hundreds of asylum seekers from East Africa, supported by hundreds of neighbours and activists, were violently chased by the police in the La Chapelle neighbourhood north of Paris. Their « crime »?  They had established self-managed and politicized camps to gain visibility and defend their rights to housing and papers. Six months later, two Sudanese youths who are now sheltered tell of their arrival in Paris while this fight was in full swing.

Nicolas Jaoul est anthropologue au CNRS. Intéressé par la politique des marges et par les croisements entre cinéma et anthropologie, il a réalisé Sangharsh, le temps de la lutte (2018, Sister Productions, 105 minutes), sur la lutte des Dalits contre les castes en Inde.

Fiche technique

Un film de / a film by : Nicolas Jaoul (France)

Image / cinematography : Nicolas Jaoul, Emmanuel Rojas
Son / sound : Marie-Clothilde Chery, Marc Parazon
Montage / editing : Marine Benveniste, Pascale Hannoyer
Production/distribution : Iskra, Ivry-sur-Seine, France – iskra@iskra.fr

Contenu exclusif

  • Débat / Q&A session - 28/11/2020 - De 16:00 à 16:30