Gagner sa vie

Un film de / a film by : Philippe Crnogorac (France)


Issu d’une enquête ethnologique qui a permis de suivre les protagonistes pendant dix ans, ce film offre un portrait intime de la trajectoire des vies de Marta et Karina. Elles ne sont ni des victimes, ni des égéries du droit à se prostituer. Leur parcours exceptionnel dit l’ambivalence de la prostitution et la complexité des vies humaines où rien n’est écrit d’avance.

Alors qu’il étudie l’anthropologie à Paris, Philippe Crnogorac se passionne pour le cinéma documentaire. En 1998, il réalise en Bolivie son premier documentaire pour la télévision, La femme, la mine et le diable. Il découvre les mines de Potosi et rencontre les habitants de ces hauts plateaux Andins qu’il retrouvera pour deux autres films : La tentation de Potosi, sorti au cinéma en 2010 et Gagner sa vie (2022) co-produit par Arte/la lucarne. Il travaille épisodiquement pour la télévision, notamment pour son film Chabada, la vie des hommes (2004), co-produit par France 3 et dans le cadre des carnets de voyage d’Arte.

Pascale Maria, auteure avec Philippe Crnogorac du film Gagner sa vie, est anthropologue à l’Institut de Recherche pour le Développement (IRD, attachée au CESSMA, Université de Paris). Depuis les années 1990, elle étudie le monde du travail, de l’argent et du marché et leurs imaginaires dans les Andes boliviennes. Après les mineurs de fond (Les ministres du diable. L’Harmattan, 2001), elle espère terminer prochainement un ouvrage sur les travailleur.ses des établissements de prostitution. Le cinéma documentaire est l’occasion d’explorer différemment des questions d’écriture et d’épistémologie rencontrées sur le terrain.

Fiche technique

Un film de / a film by : Philippe Crnogorac (France)

Auteurs : Pascale Maria et Philippe Crnogorac

Image : Philippe Crnogorac

Son : Pascale Maria

Montage : Rodolphe Molla, Alexandra Mélot

Production : ISKRA – IRD – ZORBA – Vosges TV en association avec Arte France – La lucarne

Contact : iskra@iskra.fr