Ni d’Eve, ni d’Adam. Une histoire intersexe | No Box for Me. An Intersex Story

Un film de / a film by : Floriane Devigne (Suisse)


Compétition internationale 2018
Fleury Doc. / Prix Mario Ruspoli / Sélection Images en Bibliothèques
Commentaire du jury :

“Ce sera son choix” : trouver d'autres mots que celui d’anomalie, s’autodéterminer, et militer. Parce qu’aujourd’hui encore une opération médicale peut être vécue comme une mutilation. L’Hermaphrodite sortirait du mythe pour qu’il ou elle sorte du tabou de l’intersexuation. Ici le processus de tournage est aussi émancipation. Au delà de l’intersexuation ce film nous amène à revisiter nos conceptions de l’identité sexué.

« Je rêve parfois que je n’ai plus ni hanches, ni fesses, ni jambes. Ma folie ne va pas jusque-là. Il n’y a que le milieu qui m’encombre, son inutilité me glace. » Comment vit-on avec un sexe qui a été décidé, opéré pour le conformer aux normes dès la naissance ? Comment se construit-on avec cette différence ? Une réflexion sur la manière dont les personnes intersexuées cherchent à se réapproprier leur corps et à construire leur identité, sur ce que nos sociétés occidentales sont prêtes à faire au nom des normes sociales et ce que signifie être un homme, une femme ou un peu des deux…

« Sometimes I dream I’ve gotten rid of my hips, and buttocks, and legs. But I’m not really that crazy. All that really bothers me is what lies in-between… so utterly useless it’s spine-chilling. » How do you live with genitals that were chosen for you, surgically reconstructed at birth so they would comply with the norm? How do you shape your identity, with that difference? The film looks at the ways intersex people work to reclaim their bodies and shape their identities. It asks hard questions about the things Western societies are willing to do in the name of social norms, and what it means to be a man, a woman, or a little of both…

Floriane Devigne est née à Lausanne (Suisse). Diplômée de l’INSAS et de l’atelier scénario et documentaire de la Fémis, elle réalise un premier court-métrage, Les mots Claires, puis un documentaire, La Boîte à tartines, sélectionné et primé dans de nombreux festivals. Son premier long-métrage documentaire, coréalisé avec Fred Florey, La Clé de la chambre à lessive est également sélectionné dans plus d’une vingtaine de festival internationaux. Elle réalise parallèlement des court-métrages pour la série Cut up d’Arte et Biffe thérapie pour Infracourt de France 2.

 

Fiche technique

Un film de / a film by : Floriane Devigne (Suisse)

image / cinematography : Nathalie Durand, Charlie Petersmann, Floriane Devigne
son / sound : Graciela Barrault, Bernhard Zitz
montage / editing : Gwenola Héaulme
Production : CFRT Productions, Paris (France)
e.dugne@cfrt.tv
Distribution : Andana Films, Lussas (France)
sriguet@andanafilms.com